PRÉSENTATION DE L'ÉQUITATION WESTERN

 

L’origine de l’équitation western est le travail des cowboys dans les ranchs. Il s’agit d’une équitation utile. L’entretien des ranchs et l’encadrement des grands troupeaux de bovins exigent une équitation requérant peu d’attention de la part du cavalier. Cette exigence a développé une collaboration particulière entre le cavalier et sa monture. Le cheval doit garder son équilibre, sa vitesse et sa trajectoire de lui-même avec un minimum d’intervention du cavalier.

Les qualités nécessaires : le travail au quotidien en extérieur avec les chevaux, les déplacements sur de longues distances ont entraîné le développement de diverses disciplines comme le Western Pleasure, le Trail ou le Western riding.

Le travail du bétail demande une maniabilité qui a évolué vers des disciplines de bétail et de façon stylisée, vers le reining.

Les compétences propres au cavalier d’équitation western sont développées dans les épreuves de Showmanship et Western Horsemanship qui sont à comparer aux niveaux « d’école des aides ».

Les disciplines de bétail comme le cutting, le working cow ou le team penning ne sont pas encore des disciplines officielles de la FFE.

 

Les épreuves d'Équitation Western reconnues par la FFE :

Club Amateur Pro
Showmanship Showmanship Trail
Western Horsemanship Western Horsemanship Reining
Trail Trail Pole Bending
Reining Reining Western Riding
Pole Bending Pole Bending  
  Western Riding  

 

 

 

 

 

 

 

Le Showmanshipshowmanship

Cette épreuve concerne l’habileté du concurrent à préparer et présenter un cheval en main. Le cheval est seulement un outil afin de démontrer l’habileté du concurrent. La préférence sera donnée au concurrent qui exécute vivement et efficacement le pattern tout en démontrant calme, précision et promptitude. La conformation du cheval ne doit pas être prise en compte mais la condition physique et le toilettage sont des points importants.

La prestation est notée sur 20 points. 10 pour l’exécution du parcours et 10 points pour la présentation.

 

Le Western Horsemanshiphorsemanship

Cette épreuve juge la  qualité de l’équitation, de l’assiette, du liant, de l’utilisation des aides tout en privilégiant la précision de l’exécution des manœuvres telles que prescrites par le parcours déterminé par le juge.

Le toilettage et l’harmonie du couple sont primordiaux.

La prestation est notée sur 20 points, 10 pour l’exécution du parcours et 10 points pour la présentation.

Chaque concurrent effectue individuellement un parcours imposé par le juge. Puis tous les concurrents sont rassemblés aux trois allures sur la piste pour affiner le jugement.

 

Le Trailtrailtrail

Le Trail met en valeur les qualités d’un cheval d’extérieur idéal, pouvant franchir toutes sortes d’obstacles avec franchise et équilibre avec un minimum d’indications du cavalier.

La performance du cheval aux obstacles est jugée individuellement selon  les manières, les réactions aux indications du cavalier et la qualité du mouvement.

Chaque concurrent part avec un score de 70 points. Après l’attribution des pénalités correspondant au respect du parcours, une note allant de -1,5 à + 1,5 points est attribuée à chaque obstacle.

 

Le Reiningsliding stopspin

Le Reining est composé de manœuvres stylisées issues de la maniabilité nécessaire au travail du bétail. Chaque parcours est composé de combinaisons de grands cercles rapides avec des cercles plus petits et plus lents aux deux mains avec des changements de pied, de vrilles autour des postérieurs (les spins), de stops suivis de volte faces (les rollbacks) ou d’un reculer.

Le meilleur cheval de reining est celui qui se laisse guider et contrôler par son cavalier sans manifester de résistance apparente.

Du crédit sera donné à la fluidité, à la finesse, à l’attitude, à l’autorité et à la rapidité d’exécution des différentes manoeuvres imposées, tout en utilisant la vitesse sous contrôle.

 

Un exemple de Pattern de Reining

Commencer au centre de l’arène face au mur gauche.
Les chevaux doivent être au pas ou à l’arrêt avant de démarrer le parcours.

  1. Galoper sur le pied gauche, exécuter trois cercles à gauche : les deux premiers cercles grands et rapides, le troisième cepattern reiningrcle petit et lent. Stopper au centre de l’arène. Hésiter.
  2. Exécuter quatre spins à gauche. Hésiter.
  3. Galoper sur le pied droit, exécuter trois cercles à droite : les deux premiers cercles grands et rapides, le troisième cercle petit et lent. Stopper au centre de l’arène. Hésiter.
  4. Exécuter quatre spins à droite. Hésiter.
  5. Galoper sur le pied gauche, exécuter un large cercle rapide à gauche, changer de pied au centre de l’arène, exécuter un large cercle rapide à droite, et changer de pied au centre de l’arène.
  6. Continuer autour du cercle précédent à gauche mais ne pas fermer ce cercle. Continuer le long du côté droit de l’arène, passer la marque centrale et exécuter un roll-back à droite à au moins 6 mètres du mur. Aucune hésitation.
  7. Repartir sur le cercle précédent mais ne pas fermer ce cercle. Continuer le long du côté gauche de l’arène et exécuter un roll-back à au moins 6 mètres du mur. Aucune hésitation.
  8. Revenir autour du cercle précédent mais ne pas fermer ce cercle. Continuer le long du côté droit de l’arène, passer la marque centrale et exécuter un sliding stop à 6 mètres au moins du mur. Reculer d’au moins 3 mètres. Hésitation, pour montrer la fin du parcours.

Le cavalier doit enlever et montrer la bride au Juge.

 

Le Western Ridingpattern western riding

Le Western Riding est une épreuve fondée sur la qualité des changements de pieds successifs au galop, le cheval gardant la même cadence. Chaque concurrent part avec un score de 70 points. Après l’attribution des pénalités correspondant au respect du parcours, une note allant de -1,5 à + 1,5 points est attribuée à chaque manoeuvre.

  1. Pas, sur une distance au moins égale à 4,5 m, transition au trot, franchir la barre au sol.
  2. Transition au galop et contourner l’extrémité du manège.
  3. Premier changement de pied en ligne.
  4. Deuxième changement de pied en ligne.
  5. Troisième changement de pied en ligne.
  6. Quatrième changement de pied en ligne et contourner l’extrémité du manège.
  7. Premier changement de pied transversal.
  8. Deuxième changement de pied transversal.
  9. Franchir la barre au sol au galop.
  10. Troisième changement de pied transversal.
  11. Quatrième changement de pied transversal.
  12. Galoper jusqu’au centre, s’arrêter, reculer.

 

 

Le Pole Bendingpole bendingpattern pole bending

Le Pole Bending est une course autour de plots disposés sur une ligne et espacés de 6,3 m

Lecavalier débute le parcours au galop en se dirigeant au fond de la carrière. Il slalome autour des six poteaux, effectue un demi tour puis, slalome à nouveau autour des poteaux dans le sens inverse.. Arrivé au dernier poteau, le concurrent lance son cheval au plein galop pour passer la ligne d'arrivée. Maniabilité et rapidité sont les qualités maîtresses qu'un cheval doit posséder pour exceller dans cette épreuve. Le Pole Bending met en évidence l'agilité et la puissance du cheval au galop.

 

 

western pleasureLe Western Pleasure

C’est la discipline de base de l’équitation western que devrait être capable de pratiquer tout cavalier western.

Il s’agit de présenter son cheval aux trois allures, pas, jog et galop western sur la piste aux deux mains. Tous les chevaux sont jugés en même temps par un classement comparatif. Le meilleur cheval est celui qui présente des allures constantes en adéquation avec sa conformation, avec des interventions minimales du cavalier, gardant seul son équilibre, avec des rênes raisonnablement longues et une ligne du dessus soutenue, les oreilles restant idéalement au niveau ou juste au-dessus du garrot.

 

 

 

remonter